23 juin 2020 by iwebu Non classé 0

« Fragments urbains », regards croisées, Albertville 2019

« Fragments urbains », regards croisées, Albertville 2019

« Fragments urbains » série photographique par Romain Blanchi, paru dans l’ouvrage « Regards croisés, Albertville 2019 ».

Photographier une ville, c’est en distiller une substance à un moment donné. La carte blanche proposée par la mairie m’a permis de le faire sans concession, sans chercher à en faire la promotion, mais simplement en la dévoilant comme elle m’apparaissait.

A notre échelle, la ville se dessine par fragments. De ses fragments j’ai choisi certains qui révèlent graphiquement des structures de son paysage urbain. Je me suis attaché à révéler ce qui pourrait être une architecture caractéristique d’Albertville, délaissant volontairement ses singularités.

Alternativement, je m’en suis rapproché puis éloigné.

D’images de rues à celle de quartiers, de son centre à ses périphéries.

J’ai observé ses trames historiques, quartiers anciens qui sont devenus les faubourgs de la ville nouvelle.

J’en ai cherché les marges, cette limite entre l’urbain et la campagne, cette frontière qui enfant me paraissait claire et qui aujourd’hui est devenue floue, eu égard à l’étalement urbain.

Ville qui semble avoir grandi trop vite, sans cohérence particulière, illustration des petites agglomérations françaises. Nous nous inscrivons dans le paysage, et le paysage bien souvent dépasse nos intentions et nos consciences. Une ville n’appartient peut-être qu’à elle-même, fait de son Histoire, de ses passagers que nous sommes.

Voici donc des fragments urbains, esquisse de son ensemble. Esquisse qui pourra aussi bien raconter des histoires à nos imaginaires que nourrir des réflexions à nos pensées collectives…